17 juillet 2006

Pour l'Amour de la Traduction !

Je l'aime à mourir est l'une des chansons que je kiffe trop, elle est incotéstablement grave mortelle !!! De ce fait, j'ai voulu la traduire vers la langue que je cherisse tant et voir ce que ca donne; Bonne lecture les pots !

Moi je n'étais rien
Et voilà qu'aujourd'hui
Je suis le gardien
Du sommeil de ses nuits
Je l'aime à mourir
Vous pouvez détruire
Tout ce qu'il vous plaira
Elle n'a qu'à ouvrir
L'espace de ses bras
Pour tout reconstruire
Pour tout reconstruire
Je l'aime à mourir

Me, who was nothing

Look at me today

I’m the guardian

Of her night’s sleep

I love her badly

You can destroy  whatever you would like

She has only to open  her arms up

To rebuild everything

Te rebuild everything

I love her badly

Elle a gommé les chiffres
Des horloges du quartier
Elle a fait de ma vie
Des cocottes en papier
Des éclats de rire
Elle a bâti des ponts
Entre nous et le ciel
Et nous les traversons
À chaque fois qu'elle
Ne veut pas dormir
Ne veut pas dormir
Je l'aime à mourir

She has erased the figures

Of the district’s clocks

She has turned my life

Into paper birds

Into bursts of laughter

She has built bridges

Between us and the sky

And we cross them whenever she

doesn’t want to sleep

She doesn’t want to sleep

I love her badly


Elle a dû faire toutes les guerres
Pour être si forte aujourd'hui
Elle a dû faire toutes les guerres
De la vie, et l'amour aussi
Elle vit de son mieux
Son rêve d'opaline
Elle danse au milieu
Des forêts qu'elle dessine
Je l'aime à mourir


She should have endured all the wars

To be that strong today

She should have endured all the wars

Of life and of love as well

She lives the best she can

Her milky dream

She dances

In the middle of the forests she draws

I love her badly


Elle porte des rubans
Qu'elle laisse s'envoler
Elle me chante souvent
Que j'ai tort d'essayer
De les retenir
De les retenir
Je l'aime à mourir
Pour monter dans sa grotte
Cachée sous les toits
Je dois clouer des notes
À mes sabots de bois
Je l'aime à mourir

She wears ribbons

Which she lets fly away

She often sings to me

That I ll do the wrong to try

To catch them up

To catch them up

I love her badly

To go up to her cave

Hidden under the rooftops

I must nail some music notes

into my wooden clogs

I love her badly

Je dois juste m'asseoir
Je ne dois pas parler
Je ne dois rien vouloir
Je dois juste essayer
De lui appartenir
De lui appartenir
Je l'aime à mourir

I have just to sit

I don’t have to speak

I don’t  have to wish a thing

I have just to try

To belong to her

To belong to her

I love her badly

Elle a dû faire toutes les guerres
Pour être si forte aujourd'hui

Elle a dû faire toutes les guerres
De la vie, et l'amour aussi
Moi je n'étais rien
Et voilà qu'aujourd'hui
Je suis le gardien
Du sommeil de ses nuits
Je l'aime à mourir

She should have endured all the wars

To be that strong today

She should have endured all the wars

Of life and of love as well

Me, who was nothing

Look at me today

I m the guardian

Of her night’s sleep

I love her badly


Vous pouvez détruire
Tout ce qu'il vous plaira
Elle n'aura qu'à ouvrir
L'espace de ses bras
Pour tout reconstruire
Pour tout reconstruire
Je l'aime à mourir

You can destroy  whatever you’d like

She has only to open  her arms up

To rebuild everything

Te rebuild everything

I love her badly

                                                                            Ikram AZZOUZ




Posté par Ikram AZZOUZ à 17:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Pour l'Amour de la Traduction !

    Je l'aime à mourir!

    Bravo pour la traduction même si j'ai oublié un peu mon anglais...Moi aussi j'adore cette chanson que j'écoute souvent...d'ailleurs je l'ai lu en chantant. Je n'oublierai jamais le rythme et à chaque fois je pense à un paysage qui entoure les personnages : une sorte de clip mental...

    Posté par namfa, 19 juillet 2006 à 03:05 | | Répondre
  • I've grown up with this song, it's really strange for me. I read it again and I know why I've loved it.
    Just a smile.

    Posté par eXtraite, 20 juillet 2006 à 03:49 | | Répondre
  • Superbe,je te souhaite d'aimer...mais pas à en mourir!
    bon week-end!

    Posté par cristina, 20 juillet 2006 à 21:10 | | Répondre
  • Bonjour Ikram

    Francis Cabrel a de nombreuse et belles chansons. L'une de mes favorites c'est "La fille qui m'accompagne"

    Elle parle comme l'eau des fontaines
    Comme les matins sur la montagne
    Elle a les yeux presque aussi clairs
    Que les murs blancs du fond de l'Espagne
    Le bleu nuit de ses rêves m'attire
    Même si elle connaît les mots qui déchirent
    J'ai promis de ne jamais mentir
    À la fille qui m'accompagne
    Au fond de ses jeux de miroirs
    Elle a emprisonné mon image
    Et même quand je suis loin le soir
    Elle pose ses mains sur mon visage
    J'ai brûlé tous mes vieux souvenirs
    Depuis qu'elle a mon cœur en point de mire
    Et je garde mes nouvelles images
    Pour la fille avec qui je voyage
    On s'est juré les mots des enfants modèles
    On se tiendra toujours loin des tourbillons géants
    Elle prendra jamais mon cœur pour un hôtel
    Je dirai les mots qu'elle attend
    Elle sait les îles auxquelles je pense
    Et l'autre moitié de mes secrets
    Je sais qu'une autre nuit s'avance
    Lorsque j'entends glisser ses colliers
    Un jour je bâtirai un empire
    Avec tous nos instants de plaisirs
    Pour que plus jamais rien ne m'éloigne
    De la fille qui m'accompagne
    On s'est juré les mots des enfants modèles
    On se tiendra toujours loin des tourbillons géants
    Je prendrai jamais son cœur pour un hôtel
    Elle dira les mots que j'attends
    Elle sait les îles auxquelles je pense
    Et l'autre moitié de mes délires
    Elle sait déjà qu'entre elle et moi
    Plus y a d'espace et moins je respire


    Amitiés Chris

    Posté par Chris, 13 août 2006 à 14:07 | | Répondre
Nouveau commentaire